jeudi 18 août 2016

ARTICLE : Nihon Koryu Jujutsu Kishin Juku



Nihon Koryu Jujutsu Kishin Juku

Le Nihon Koryu Jujutsu Kishin Juku  日本古流柔術氣慎塾  est une école japonaise d'Aiki Jujutsu fondée en 2012 par Kojima Makoto Shuhan 小嶋誠 主範.
Cette école est spécialisée dans les contrôles articulaires, les projections et les points de pression pour la défense personnelle.



Kojima Makoto  né en 1962, débuta le jujutsu au Kokodo Hombu en 2002.
Il obtint le Menkyo Kaiden et le 6eme Dan en 2008 et le Kogyoku en 2011, le plus haut titre décerné de l’ école à cette époque.
En 2012 il quitta le Kokodo pour des raisons personnelles et fonda sa propre école le Kishin Juku.
L’enseignement du Jujutsu n’est pas l’activité professionnelle principale de Makoto Kojima Shuhan puisqu’il travaille en tant qu’agent de sécurité et agent de protection rapprochée.

 
Mon de l’ école : Maru Ni Yamanoji
L’inspiration de ce symbole vient de la montagne et de l’épée. Dans les temps anciens, les samouraïs qui y vivaient avaient foi en la montagne , ils aimaient ce symbole et l' utilisaient comme emblème de famille (Mon), qui, selon Makoto Kojima Sensei, est associé à Fudo Myo O l'une des statues en bois dans le bouddhisme, symbolique d'un esprit inébranlable.



Le Nihon Koryu Jujutsu Kishin Juku n' utilise pas le système moderne des grades Dan () mais plutôt le système traditionnelle des certificats d'initiation Menkyo (免許). les niveaux d'initiation en Nihon Koryu Kishin Juku :

- Shoden 初伝 ( ceinture marron) : étude de la base de l' école et initiation à l' Aiki 

- Chuden 中伝 (ceinture noire) : étude des principes intermédiaires de l' école , compréhension de la meilleure utilisation du poids du corps et mise en pratique 

- Koden 高伝 ( ceinture noire) : utilisation des méridiens en transcendant la notion passive de protection personnelle.


Les niveaux d'initiation en Nihon Koryu Jujutsu Kishin Juku

- Choden 【初伝】 ( ceinture marron) : étude de la base de l' école et initiation à l' aiki

- Chuden 中伝 (ceinture noire) : étude des principes intermédiaires de l' école , comprendre la meilleure utilisation du poids du corps et être en mesure de la mettre en pratique

- Koden 高伝 ( ceinture noire) : utilisation des méridiens dans les techniques, transcendant la notion passive de protection personnelle


Les autorisations d' enseignements :


- Kyoden Dairi 教伝代理 : enseignant exerçant en tant que substitut de Makoto Kojima Shuhan et dirigeant un Dojo local

- Menkyo Kaiden 免許皆伝 : enseignant ayant reçu la transmission de la totalité de l' école


Une personne ayant recu le Menkyo kaiden peut recevoir également le titre de Shihan (Instructeur, un seul par dojo) ou So Shihan (instructeur Général, un seul par pays)


Kojima Makoto Shuhan 小嶋誠 主範 est la seule autorité pouvant décerner des certificats de grade ou d' enseignement du Nihon Koryu Jujutsu Kishin Juku

Spécificités de l’ école Kishin Juku.
De l’extérieur la pratique de Kojima Makoto Shuhan n’est pas sans rappeler par exemple l’Aikido, le Hakkoryu Jujutsu ou le Hapkido, ceci n’est pas étonnant quand on sait que tous ces disciplines ont pour racine l’école Daito Ryu Aiki Jujutsu de Sokaku Takeda.
Toutes les écoles d’arts martiaux ont en communs des principes universels comme la recherche de la stabilité, l’utilisation du Hara, la non résistance… mais la création d’une école réside dans le fait que le fondateur veut développer certains principes plus personnels qui feront la spécificité du style.


L’ école repose sur 4 grands principes : 
- Cho Fu  張封 : une tension pour arrêter l'agression
 - Ju Ho  重崩 : la gravité pour déséquilibrer 
- En Geki  円撃 : le cercle pour contre-attaquer 
- Setsu Ko  接固 : les leviers pour soumettre l'agresseur


le premier principe Cho Fu 張封
L’ idéogramme Cho désigne le fait de mettre en tension, d’ étirer quelque chose.
Mais Makoto Kojima précise qu’il s’agit en fait d’étirer dans toutes les directions , un peu comme le ferait un ballon qu’on gonflerait d’ air.
L’ idéogramme Fu désigne le fait de neutraliser.
Cho Fu  張封 désigne donc le fait de neutraliser la force de l’ennemi à l’aide de notre expansion. Et plus précisément par l’expansion de notre énergie interne, à partir du Hara.
Chaque phase initiale d’ une technique est la démonstration pratique de ce premier principe.



Nukite
Neutraliser la force de l’ ennemie
La première technique de l’ école, Nukite (dégagement de la main), exprime bien ce concept, car il s’ agit dans l’ exécution de celle-ci de neutraliser la force qu’exerce sur nous Tori au travers de sa saisie , et ce dès le premier instant au travers du contact avec nos poignets.

Travail respiratoire et développement du Hara.

Makoto Kojima Shuhan a mis au point des exercices respiratoires dans le but de préparer l’intérieur du corps et plus particulièrement le Hara à la réalisation de l’Aiki.
Dans son école, cet élément est primordial, comme le souligne clairement sa devise (Motto) : « Pas de Kokyu, pas d’Aiki. Pas d’Aiki, pas de Jujutsu ».
L’apprentissage et le travail de la respiration commence dès le premier niveau de transmission (Shoden) , par l’intermédiaire d’exercices spécifiques destinés au développement interne de l'abdomen et du corps : les 
Tanden Kakusei Kokyu Ho 丹田覚醒呼吸法 .

- Kan Soku  緩息 : respiration détendue 
- Atsu Soku  圧息 : respiration avec pression
 - Cho Soku  張息 : respiration diffusée
Nous ne donnerons pas ici plus d’ explication sur ces exercices, non dans le but de cultiver le secret mais nous pensons qu’il est préférable d’ apprendre ces exercices directement de cœur à cœur I Shin Den Shin (以心伝心) .


Pour plus d’ informations : contact@jikandojo.org

Le site officiel de l’école au Japon : http://www.kishinjuku.com/
Le Kishin Juku est représenté en France par le Jikan Dojo : http://www.jikandojo.org/
Le Facebook du Jikan Dojo : https://www.facebook.com/JikanDojoLomme
Les Dojo certifiés Kishin Juku en Europe : http://www.kishinjuku.com/certified-dojos.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire